TEST -Korgan – Un Dungeon-Crawler de qualité sur Xbox One ?



Développé par Codestalkers, Korgan est un Dungeon-Crawler (ou encore Dungeon-RPG si vous préférez) qui vous enverra combattre des hordes d’ennemis dans le but de libérer le monde du mal (mais aussi de vous en mettre plein les poches en ramassant un tas de trésors au passage !). Au départ développé par un seul homme et rejoint par d’autres personnes par la suite, Korgan aura ainsi été en développement durant deux ans au total. Comme ce type de jeu est assez populaire et que le choix en la matière ne manque pas, l’équipe aux commandes a donc eu la bonne idée de proposer le prologue de leur bébé gratuitement pour se faire connaitre. Le premier épisode, The Shadow Legion, est lui en revanche payant. Mais alors, Korgan vaut-il le coup ? Et surtout, mérite-t-il que l’on fasse chauffer la carte bancaire ? C’est ce que nous allons voir ici !

Dès le menu, le jeu nous accueille avec une musique épique histoire de nous mettre dans l’ambiance. Ne cherchez pas d’originalité dans l’histoire, le but est de tuer les monstres sur votre chemin comme dit un peu plus haut. En revanche on notera un effort sur la manière dont est racontée l’histoire, sur de vieux parchemins qui nous narrent les événements. Le tout avec des effets plutôt sympathiques. Après un petit tutoriel qui nous explique comment jouer, l’aventure commence. Tout au long du jeu vous contrôlerez 3 personnages : un guerrier nain, une mage, et une chasseuse (hé oui les dames sont à l’honneur !). Pour chaque héros, deux attaques sont disponibles, une légère et une plus forte. À noter que de temps à autre vous pourrez déclencher une troisième attaque dévastatrice. Chacun de nos compagnons se bat également de manière différente. Le guerrier se bat à la hache et possède une jauge d’armure, la mage à des pouvoirs magiques et une barre de mana, et enfin la chasseuse se défend avec un arc et à une jauge d’endurance.  À n’importe quel moment il est possible de switcher entre ces 3 héros complémentaires, ce qui, vu le nombre de monstres présents dans les niveaux, sera indispensable pour augmenter ses chances de survie !

Car si Korgan n’est pas non plus un jeu très difficile, il faudra tout de même gérer correctement son stock de potions de vie. Certains ennemis font très mal et se paie en plus le luxe d’être assez résistant. On privilégiera donc très vite les attaques à distance avec l’arc de la chasseuse ou encore la mage, qui est capable de geler ses ennemis pour ensuite lancer des boules de feu pour terminer le travail. Il est en effet assez rare que les monstres soient immunisés à la magie ou aux tirs à distance, ce qui fait que l’on jouera finalement assez rarement avec le guerrier qui se bat uniquement au corps à corps. Surtout lors des passages où un grand groupe d’ennemis balèze vous foncent dessus ! Néanmoins il est possible de récupérer de l’équipement sur les monstres tués comme des nouvelles armes, ainsi que des cristaux rouges qui servent de monnaie. Avec cette argent vous pouvez acheter directement dans le menu pause, des potions de vie ou encore des antidotes. A noter que dès le premier épisode (The Shadow Legion) il devient également possible de faire du commerce avec des marchands lorsque vous arrivez en ville.

Si le prologue est très agréable à jouer et met judicieusement en place les différents mécanismes du jeu, le premier épisode introduit quelques nouveautés comme un bestiaire renouvelé, d’autres skins pour les personnages, de nouveaux objets, équipements, et surtout une campagne qui gagne encore en intérêt. La difficulté monte également d’un grand avec des ennemis et des boss plus forts et plus résistants. Il devient également possible de jouer en multiplayer (online) dans différents modes de jeu : arène, survie ainsi que d’explorer les dungeons entre ami(e)s. Cela dit, je n’ai que rarement réussi à trouver d’autres joueurs en ligne. Manque de participants ou problèmes de mise en relation ? Sans doute un peu des deux, à voir par la suite donc.

Quoi qu’il en soit Korgan propose une progression certes convenue, mais qui reste intéressante même en solo. Comme souvent dans ce genre de jeu, on a envie de continuer pour parvenir à monter de niveaux ses personnages, à glaner un meilleur équipement ou encore tester ses nouvelles armes. Sur tout cela, Korgan n’est pas avare en contenu puisque vous ramasserez régulièrement tout un tas d’items sur les corps des monstres. Que ce soit dans le prologue ou dans ce chapitre, les objectifs (notamment secondaires) de missions ne sont malheureusement pas très passionnants et peine à se renouveler (ouvrir des coffres, sauver des prisonniers…). Les niveaux sont de plus assez labyrinthiques mais pas d’inquiétude, une carte et une boussole sont là pour vous indiquer constamment la direction à suivre !

Du début à la fin vous serez accompagné dans votre progression par des musiques épiques qui collent plutôt bien à l’ambiance fantaisie du jeu. Les bruitages sont dans l’ensemble de bonnes factures, bien que très classiques pour le genre. De plus, vos héros ont une certaines personnalités, puisqu’ils commenteront parfois l’action en cours où montreront leurs joies après avoir occis certains adversaires. Lorsque vous arriverez en ville à l’issu de la première mission de The Shadow Legion, le jeu gagne vraiment en intérêt et le côté RPG se renforce un peu. Concernant la durée de vie du jeu, elle est honnête. Comptez en effet environ deux heures pour le prologue et un peu plus pour le premier chapitre. En revanche comme je le disais, Korgan n’est pas très difficile à l’heure actuelle, ce qui est dommage, car on aurait pu facilement rajouter quelques heures de jeu avec davantage de challenge. On est donc assez loin de ce qui avaient été annoncé par les développeurs avant la sortie du jeu, à savoir que la mort serait omniprésente. Reste à espérer donc que lors des futurs chapitres, l’aventure offre un peu plus de difficulté, surtout au regard de ce que peut proposer la concurrence à ce sujet. Dernière précision pour les chasseurs de succès, sachez qu’il est possible de récolter les 1000 G uniquement en terminant le prologue, qui est, ne l’oublions pas, gratuit !


Évidemment, on ne peut pas dire que Korgan soit un titre particulièrement original. Le format épisodique, qui convient plutôt bien pour ce type de jeu, devrait pouvoir, espérons-le, apporter son lot de nouveautés avec le temps. Si Korgan offre une expérience d’ores et déjà agréable, il conviendra néanmoins de développer davantage le contenu et la qualité du online, qui est avant toute autre chose, l’intérêt principal de ce type de jeu, surtout à notre époque du tout en ligne. Souhaitons aussi un peu plus de challenge dans les futures extensions, sous peine que les amateurs du genre soient tentés d’aller voir rapidement ailleurs.


Jeu testé par Ashen sur Xbox One à partir d’un review code fourni par le développeur

Korgan

19,99€
Korgan
7.3

Graphismes

8.0 /10

Son

8.0 /10

Gameplay

8.0 /10

Durée de vie

7.0 /10

Rapport qualité/prix

7.0 /10

Interêt des succès

6.0 /10

Pour

  • Des musiques épiques qui collent à la situation
  • Les graphismes dans le style fantasy
  • Un gameplay simple et fluide
  • La possibilité de switcher entre trois personnages - Assez généreux dans les loots sans avoir besoin de micro-transactions

Contre

  • Difficile de trouver des joueurs en ligne
  • Manque un peu de difficulté
  • Des objectifs secondaires peu passionnants et redondants
   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.