Danger Zone – Let’s Bang !!



Les pneus crissent, de la fumée s’échappe de la calandre, une odeur amère d’essence me titille les narines, je reprends conscience, je viens d’avoir un terrible accident !!! Il y a de ça 15 ans, sortait Burnout 2, un jeu de courses où il fallait rouler à travers la circulation en évitant de faire des dégâts. A cela s’ajoutait un mode à part, où à l’inverse, il fallait faire le maximum de dégâts sur une portion de route. C’est cet aspect-là que Danger Zone emprunte. La toute petite équipe anglaise de Three Fields Entertainment à qui l’on doit Dangerous Golf s’essaye donc au jeu de crash test.

À l’ouverture du jeu, une chose devient très claire, il n’y aucune musique dans Danger Zone, pas même une petite musique d’ascenseur, et cela même dans les menus, ce qui rend le jeu étrangement silencieux.

Heureusement, le menu étant très pauvre, on passe vite : il y a peu d’options, pas de mode multi et aucune configuration de contrôleur à proprement parler, vous avez juste la possibilité de crasher des voitures et c’est déjà pas mal.

Le gameplay rappelle, évidemment, le mode Crash des jeux Burnout ; vous conduisez un véhicule sur une route avec un trafic intense dans le but de causer le plus de dégâts possible. Vous marquez des points (indiqués en valeur monétaire) en créant du chaos, vous avez aussi la possibilité d’utiliser le « Crashbreaker », un bonus qui vous permet d’exploser spontanément en vous accordant un contrôle temporaire sur le mouvement du véhicule dans les airs.

Ça a l’air simple, cependant, vous aurez toujours besoin d’un peu de chance pour que votre voiture rebondisse dans le bon sens, ou que le trafic venant en sens inverse ne vous obstrue complètement la route, vous faisant échouer lamentablement. Pour ces différentes raisons , Danger Zone est assez addictif. Vous vous laisserez happer , cherchant toujours à améliorer vos scores.

Malheureusement, on a la vague impression qu’il manque quelque chose : il n’y a qu’un seul mode jeu, ce qui rend le contenu du soft un peu famélique.


En résumé, Danger Zone est un bon simulateur de crash qui vous aidera à vous détendre après une journée de travail intense, mais il aurait mérité plus d’attention pour en faire une véritable référence du genre. Dans l’ensemble, on a l’impression que les développeurs ont créé une ode aux fans de Burnout, en espérant que le jeu ait un succès commercial, pour voir arriver dans quelques temps un jeu plus poussé et avec plus de contenus …


Jeu testé par Clemicles à partie d’un review code sur Xbox One fourni par le développeur

Danger Zone

14,99€
Danger Zone
56.666666666667

Graphismes

6/10

    Son

    2/10

      Gameplay

      7/10

        Durée de vie

        6/10

          Rapport qualité/prix

          6/10

            Interêt des succès

            7/10

              Pour

              • Délirant et fun

              Contre

              • Pas de musique
              • Peu de mode de jeu
                 

              Laisser un commentaire