TEST – Minit – Ne perdez pas une minute foncez !!!!



Les jeux indépendants ont toujours été une de mes passions, dans la plupart on trouve une grande créativité bien supérieure aux productions actuelles. Il faut croire que cette même passion anime également Devolver Digital qui s’est chargé d’éditer ce Minit, un jeu d’aventure très minimaliste. Le concept de Minit repose sur une contrainte de temps, vous vivez une aventure dans laquelle vous mourez et devez recommencer toutes les 60 secondes. Frustrant me direz-vous? C’est ce que l’on va découvrir dans les prochaines lignes.

Minit est un jeu développé par 4 célèbres développeurs/musiciens parmi Kitty Calis, qui a récemment travaillé sur Horizon Zero Dawn, Jan Willem Nijman (co-fondateur de Vlambeer) , Jukio Kallio (musicien freelance) et Dominik Johann (directeur artistique chez Crows, Crows, Crows). Présenté pour la première fois en démo jouable l’E3 2017, le jeu avait reçu des critiques très positives de la part de la presse.

Dans Minit, vous incarnez une étrange créature ressemblant à un petit canard, qui après un long sommeil, se réveille et part se balader sur la plage. Il découvert une épée, qui se révèle être maudite. Pour s’en libérer, il doit rapporter l’épée dans l’usine qui l’a créée. Malheureusement, la malédiction le contraint à mourir inexorablement toutes les minutes. Pas évident, de mener à bien cette quête et bien détrompez vous, il faudra mettre à profit chaque minute de jeu pour explorer les environs, chercher des objets utiles à la progression (gants de jardinage, café …). Après les 60 dernières secondes, vous pourrez utiliser l’objet en question pour résoudre de nouveaux casse-tête et progresser dans votre aventure. En plus de cette malédiction, vous avez une jauge de 3 cœurs, à la manière d’un The Legend of Zelda, qui diminue si vous venez à être touché par un ennemi ou autres pièges.  Cette analogie à Zelda ne se limite pas à cette jauge, puisque toute l’architecture du jeu repose sur un Zelda de l’époque NES avec une progression linéaire de l’aventure. Les développeurs lui rendent hommage avec la séquence où l’on retrouve la fameuse épée au début du jeu. ( Nostalgie !!). Avec le concept des 60 secondes et son aspect minimaliste en monochrome, Minit se démarque franchement de son illustre ancêtre et se donne une identité propre.

Dans Minit, on évolue dans l’aventure « sans trop de difficulté », minute par minute. On explore les environnements, on découvre de nouveaux lieux de repos, en guise de sauvegarde. La frustration ne se fait pas du tout sentir, puisque l’on se crée des objectifs toutes les 60 secondes, vous n’imaginez même pas ce que l’on peut réaliser en une minute dans le jeu ! ! D’une manière générale, le jeu ne vous prend véritablement par la main, et il arrive parfois que l’on tourne en rond sans savoir quoi faire. Néanmoins, les indices laissés par les PNJ, vous permettent de vous retrouver rapidement votre chemin. A force d’explorer le jeu, on finit par connaitre chaque environnements comme sa poche (Désert, ruines,forêt ..) , il faut dire aussi que le jeu n’est pas vaste, mais c’est tout à fait compréhensible au vu du concept du jeu. Malgré cela, le jeu est très profond avec une mécanique de jeu bien huilé et un concept qui marche étonnamment extrêmement bien. De plus, le jeu cache de nombreux secrets et modes de jeu qu’il faudra débloquer, ce qui ajoute de la rejouabilité au titre.

Pour obtenir les 100%. il va falloir vous creuser les méninges, puisque le jeu propose des énigmes plus ou moins difficiles pour récupérer des pièces de monnaie, des cœurs supplémentaires et plus encore. N’ayez pas de crainte, de nombreux indices vous seront dévoilés après une éventuellement rencontre avec un NPC primordial dans le jeu. Pour les chasseurs de succès, la quête du Graal sera délicate, puisque pour le moment j’ai bien trouvé tous les objets du jeu (certains sont bien cachés, croyez-moi !!) mais je n’ai trouvé que 17 sur les 19 pièces qui se cachent dans le jeu pour acheter le dernier cœur. A l’heure où j’écris ce test, je suis encore en train de chercher, mais pour le moment mes recherches sont restées infructueuses.

 


Si l’on regarde Minit de plus près, on s’aperçoit que le jeu, malgré son aspect minimaliste, cache un concept extraordinairement addictif. Restreindre la progression dans le jeu par tranche de 60 secondes, est tout simplement une idée de génie. On aurait pu croire que le jeu serait frustrant, mais il en est rien. On apprivoise rapidement la contrainte temps et  on se crée des objectifs pour mettre à profit les minutes qui nous séparent de la fin. Un jeu bourré avec autant d’idées, mérite que l’on s’y attarde, je ne peux que vous conseillez d’acheter ce jeu. Minit est, à mes yeux, le jeu indépendant de ce début d’année. Gros coup de coeur !!!


Test réalisé par otakon62 à partir d’un review code Xbox One fourni par l’éditeur

Minit

9,99€
Minit
8.4

Graphismes

8.0 /10

Son

8.0 /10

Gameplay

8.5 /10

Durée de vie

8.0 /10

Rapport qualité/prix

8.0 /10

Interêt des succès

10.0 /10

Pour

  • Le concept des 60 secondes
  • Son coté nostalgique
  • Les énigmes bien pensées
  • Les musiques chiptunes
  • Pas frustrant contrairement aux apparences
  • L'envie de tout trouver

Contre

  • Peu de boss
  • Les combats trop simples
  • Très court en ligne droite
   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.