TEST – Tesla vs Lovecraft – Quand la Science rencontre la Fiction



Dans Tesla vs Lovecraft de 10Tons, le concept est assez simple et facile à saisir : c’est un shooter multijoueur avec des upgrades disponibles, c’est pourquoi le jeu doit apporter une certaine fraîcheur pour sortir du lot. Réussira-t-il ce pari ? Tesla vs Lovecraft prend l’appui de deux icônes de l’histoire, le célèbre écrivain de Dark Fantasy, Monsieur Lovecraft et le fameux créateur de l’électricité, Monsieur Tesla, pour permettre un mélange plutôt inattendu entre la science et la fiction.

La lumière de Tesla aurait apparemment déclenché une invasion de monstres inspirés par les œuvres de Lovecraft; l’auteur s’empresse de signaler cet incident hypothétiquement létal avant d’être emmené par la police. Tesla décide alors de passer à l’action et de traquer toutes ces bêtes démoniaques, les expulsant du monde à l’aide de ses propres machines.

Les cinématiques sont rares, donc la mise en place du duo Tesla et Lovecraft n’est apparemment basée que sur le désir des développeurs de fusionner ces deux icônes. Les raisons pour lesquelles les deux sont en guerre sont un peu obscures, car leurs intentions ne sont pas vraiment claires durant une grande partie de l’histoire, mais heureusement, d’autres éléments sont à mettre en avant, notamment le Gameplay.

En dépit du titre du soft, Tesla est en fait la seule vedette du spectacle car c’est le seul personnage que vous contrôlerez. Lovecraft ne fait que quelques apparitions assez anecdotiques d’ailleurs. Clairement inspirés par ses inventions, les développeurs ont créé un chasseur agile et malin chez M. Tesla. Le jeu est divisé en plusieurs niveaux avec des boss apparaissant à des points spécifiques. Au début de chaque niveau, vous êtes équipé d’un pistolet de base et du dispositif de téléportation de Tesla. Ceux-ci vous aideront à démarrer convenablement, mais vous réaliserez bientôt que du matos supplémentaire serait nécessaire pour débloquer le plein potentiel de Tesla et finalement mettre un terme au règne de Cthulhu.

Tuer des ennemis vous rapportera de l’expérience. Une fois que vous aurez atteint le niveau supérieur, vous aurez l’occasion de développer vos aptitudes.  C’est à ce moment que Tesla prend toute son ampleur, vous pourrez augmenter sa santé, ses mouvements, son efficacité au tir, etc… Parallèlement, divers pouvoirs et armes apparaîtront au fur et à mesure des niveaux. Choisir la bonne arme est crucial, car certaines sont nettement plus efficaces que d’autres, d’autant que quelques ennemis peuvent disposer de résistances.

Le dernier atout de Tesla est le mech, une sorte de méga robot contrôlable par vos soins qui sera très important dans vos excursions contre les bêtes malfaisantes de l’univers de Lovecraft. Lorsque les bonus, les pouvoirs, les différentes armes et le mécha sont combinés, un niveau peut être extrêmement rapide, rendant le gameplay très addictif. Esthétiquement, le jeu est aussi très agréable à l’œil, sans ralentissement notable et s’adaptant parfaitement au ton gothique de l’histoire et des personnages.

Durant votre progression, vous aurez l’occasion de ramasser des tas de cristaux d’éther. Ceux-ci peuvent être utilisés pour débloquer des buffs permanents pour Tesla dans l’écran de sélection de niveau, tels que des dispositifs de téléportation, un mech plus fort ou une plus grande chance de trouver des équipements rares. Chaque niveau lui-même voit Tesla partir de zéro avec juste son pistolet et aucune puissance particulière (sauf si vous achetez un buff spécifique), donc gagner de l’xp est spécifique au niveau. Il y a aussi des quêtes quotidiennes pour que la communauté s’engage avec de grandes récompenses de cristal disponible quand vous les complétez avec succès.

Il y a également un mode sans fin. Tesla finira par être submergé par le nombre d’ennemis, donc ce mode qui accentue à son paroxysme les meilleurs éléments de gameplay, vous encourageant à être le meilleur possible et à obtenir votre nom le plus haut possible sur le classement en ligne. Après un certain temps cependant, la jouissance initiale de ce mode diminuera et l’histoire principale sera donc votre seule alternative.

De plus, une coopérative locale est disponible, ce qui pourra vous permettre de défourailler un max de bêtes immondes avec l’aide d’un de vos amis. Malheureusement, le contenu du soft est assez mince sur le papier, donc une fois que vous aurez joué pendant quelques heures, vous aurez essentiellement tout vu ce que le jeu peut vous offrir. Il y a aussi seulement huit types d’ennemis, le huitième n’apparaissant qu’au dernier niveau. Les shooters sont évidemment de conception simple, mais certains modes plus créatifs auraient été les bienvenus.

Tesla vs Lovecraft compte vingt succès au total, dont la plupart sont acquis par une progression naturelle dans la trame du jeu. Tuer des monstres, rassembler des cristaux et jouer à travers l’histoire vous permettra de compléter le reste en fonction du niveau de difficulté.


Les shooters peuvent soit être terriblement ennuyeux, soit fournir un gameplay addictif, c’est donc une chance que Tesla vs Lovecraft fasse partie du dernier groupe grâce notamment à un savant mélange d’éléments détonants. L’histoire est étrange certes, mais elle n’enlève rien au plaisir de massacrer des monstres, que vous soyez seul ou avec un ami. Quelques modes supplémentaires en dehors de l’histoire auraient été un plus indéniable, mais bon il faut pas cracher dans cette soupe qui me parait déjà assez bonne. Néanmoins, au bout de quelques heures de jeu, une certaine lassitude viendra quand même poindre le bout de son nez crochu. Alors Oui, le jeu est sympathique mais gare à l’overdose.


Test réalisé par Clemicles à partir d’un review code Xbox One fourni par le développeur

Tesla vs Lovecraft

14,99€
Tesla vs Lovecraft
7.2

Graphismes

8.5 /10

Son

7.0 /10

Gameplay

8.0 /10

Durée de vie

6.0 /10

Rapport qualité/prix

6.5 /10

Interêt des succès

7.0 /10

Pour

  • L'approche rapide du gameplay, très addictive et agréable
  • Les pouvoirs et les avantages ajoutent de la variété à chaque niveau
  • Le jeu en 4k/60 sur Xbox One X
  • Des graphismes soignés

Contre

  • Une histoire un peu étrange
  • Manque de contenu en dehors de l'histoire principale
  • Assez répétitif
   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.